Menu

Les laits Nestlé, Similac ou Enfamil, très peu pour vous ? Si vous avez décidé de donner le sein à votre bout de chou et que vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour que cette aventure se passe le mieux possible, alors cet article vous est destiné. Découvrez sans plus attendre cinq conseils et astuces pour acquérir les bons réflexes dès le départ et vous assurer d’obtenir la plénitude et le bonheur espérés lors de vos sessions d’allaitement.

1- Etre vraiment motivée

Cela semble évident, et pourtant ! La première condition d’un allaitement réussi est la motivation. Il faut donc commencer par vous demander si vous en avez vraiment envie. Prenez les devants et n’hésitez pas en parler autour de vous au cours de votre grossesse, à vos amies ou votre sage-femme.

2- Etre capable de persister

Les débuts de l’allaitement ne sont pas forcément tout roses, et un temps de rodage pouvant aller jusqu’à 2 à 4 semaines est souvent nécessaire. En effet, la maman et son bout de chou doivent être capables de s’adapter l’un à l’autre. Certains jours, votre enfant sera calme et détendu, tétera tranquillement et tout se passera pour le mieux, mais il faut aussi que vous soyez préparée à ces moments plus difficiles, durant lesquels il pourra être fatigué, énervé, et présentera des difficultés à saisir le mamelon.

3- S’adapter au rythme de son bébé

La clé d’un allaitement réussi est de ne pas vous soucier de l’horloge, et de pratiquer l’allaitement à la demande, c'est-à-dire aussi souvent et longtemps que votre bout de chou le réclame. On le sait, aucun enfant ne ressemble à un autre : certains sont voraces tandis que d’autres ont un petit appétit, certains auront tendance à lambiner tandis que d’autres téteront au contraire à vitesse grand V… il n’y a pas de règles et la seule façon de s’assurer que vous avez adopté le bon rythme est de laisser votre enfant vous le dicter.

4- Adopter une bonne position

Il est primordial d’être correctement installée, que vous préfériez être assise ou allongée. Il est également essentiel de tenir votre bébé de manière à ce que son ventre soit plaqué contre le vôtre, son corps tourné vers vous et enfin, sa bouche et son menton collés au sein. Il ne pas faut pas hésiter à varier les plaisirs et à changer de positions régulièrement, c’est une bonne façon de lutter contre les crevasses.

5- Se faire confiance

Toutes les jeunes mamans ont tendance à être inquiètes et à se poser mille questions : mon bébé est-il suffisamment nourri ? Mon lait est-il bon ? Pas d’inquiétudes à avoir, il existe des signes qui ne trompent pas: un bébé bien nourri fait généralement beaucoup pipi, ses couches Huggies ou Pampers doivent donc avoir besoin d’être changées 5 à 6 fois par jour s’il mange correctement.

Et vous, comment avez-vous vécu cette période d’allaitement, le bonheur ou plutôt l’impatience qu’il soit en âge de ne vouloir que des assiettes de frites arrosées de ketchup Heinz ?